fbnoscript
16 de abril de 2018

¡Dehors l’impérialisme de Vénézuela!

Le “sommet des Amériques” est dirigé contre les travailleurs et paysans d’Amérique Latine.
Por Corresponsal
Conferencia Internacional

Le «Sommet des Amériques» des présidents latino-américains se réunira à Lima, Perou le 13 et 14 Avril avec la présence dirigeante du président yankee Donald Trump. Il s’agit d’un sommet contre les ouvriers et paysans latino-américains, qui vient   défendre les plans d’austérité étant déjà mis en ouvre contre les masses : des réformes de travail anti-ouvrières, des réformes prévisionnelles réactionnaires, des licenciements et des privatisations, des sous-traitances, des flexibilisations anti-ouvrières, de la militarisation et répression en hausse, etc.

L’un des objectifs centraux de Trump c’est de discipliner les gouvernements latino-américains dans une offensive diplomatique et commerciale contre Vénézuela, et son gouvernement.  Derrière le boycott économique au commerce avec Vénézuela, c’est insinuée la préparation d’une éventuelle invasion militaire afin de mettre en place les plans de l’impérialisme. Le but central c’est d’avancer dans la privatisation du pétrole vénézuélien par la vente aux enchères de son entreprise étatique, l’une des plus grandes réserves mondiales d’hydrocarbures.

Sur cet affaire, la bourgeoisie yankee fait la concurrence avec d’autres bourgeoisies (Union Européenne, la Chine, la Russie, etc.). Trump veut conserver ce qu’il considère comme le « patio arrière » de son empire financier lors du processus de guerre commerciale qui s’est ouvert globalement entre plusieurs groupes et capitalistes.

On fait un appel aux travailleurs et paysans de Latino-Amérique, a ses organisations syndicales, fédérations d’étudiants et partis à faire une répudiation de ce sommet des exploiteurs contre nos peuples; on réclame le retrait de toutes les bases militaires impérialistes dans le continent (Guantanamo, la Triple Frontière de l’Argentine, le Brésil et le Paraguay, Colombie, etc.), le retrait de l’armée colonial d’occupation de Haïti, et le rejet a tout essai d’intervention sur Vénézuela. Et aussi à nous manifester pour faire entendre cette réclamation.

En esta nota:

Más en Française:

Compartir

Comentarios