EXCLUSIVO DE INTERNET


Le 6 août a commencé a Buenos Aires le procès des responsables de l'assassinat de Mariano Ferreyra. C'est une date historique dans les luttes du peuple argentin. Mariano, militant du Parti Ouvrier, a été assassiné le 20 octobre 2010 par la bureaucratie syndicale avec la complicité de la police, lors d'une mobilisation en défense des travailleurs précaires du chemin de fer. La réaction populaire contre ce crime a été immédiate. Cette réaction explique que moins de 1 an après on a pu traduire en justice le Secrétaire Générale et autres responsables du syndicat des chemins de fer (Unión Ferroviaria), des membres de la bande armée qui a tué Mariano et blessé des autres manifestants et 6 policiers accusé des complicités. Le gouvernement de Cristina Kirchner a essayé de se dégager de toute responsabilité même si on sait pertinemment que Pedraza état en contact direct et pour affaires avec des ministres et hautes fonctionnaires. On demande : .Justice pour Mariano . Prison à vie pour Pedraza . Jugement et châtiment de tous les responsables de crime. Le procès va durer 6 mois et le premier jour a été marqué par la présence de plusieurs milliers de personnes et des centaines d'organisations. La mobilisation va se poursuivre pendant ces 6 mois. Le CALPA a adhéré à cette lutte. Pendant le mois de septembre, on va appeler à une concentration devant l'ambassade argentine. Ci-joint, le communiqué des organisations politiques et syndicales et l'adhésion individuelle des militants, intellectuelles et artistes. Vous pouvez envoyer votre signature a : treintaanios@yahoo.com.ar pour les organisations ; justiciapormarianoferreyra@gmail.com pour les adhésions individuelles. Jugement et châtiment de tous les responsables de la répression de hier et d'aujourd'hui Paris, 16 août 2012"


Coordination de Soutien aux luttes du peuple argentin